Virginie Delannoy

Pendant plus de vingt ans, la sculpture et l’installation furent au centre de ma pratique artistique. Depuis, si ce n’est pas une rupture, un bouleversement a eu lieu dans mon travail. En 2017, j’ai laissé en suspens la sculpture pour me consacrer au dessin sans faire l’impasse sur les valeurs tridimensionnelles qui m’intéressaient. Après avoir dessiné deux années au fusain, j’ai souhaité introduire la couleur et travailler avec des matériaux plus bruts et résistants : la bâche et le scotch. J’avais le désir de m’emparer du thème du masque depuis longtemps. La découverte des portraits romains du Fayoum a emmené le travail là où je ne m’y attendais pas. J’ai eu la surprise de voir apparaître des visages sur les murs de l’atelier.

Complément d'adresse: 
Atelier 1 - 3ème étage
Atelier / Collectif: 
année(s) de participation: 
2021
2019